Accueil  >  Les Feux de l'Amour  >  Casting  >  Les dernières nouvelles  >  Exclusif : Soap-Passion chez les Dubbing-Brothers ! 

Exclusif : Soap-Passion chez les Dubbing-Brothers !

Publié par Liberty, le 7 octobre 2010 à 00:00

Exclusif : Soap-Passion chez les Dubbing-Brothers !
Ce contenu vous intéresse ? Partagez-le !
Nous en avions rêvé, ça avait failli se faire à plusieurs reprises, mais finalement, ça n'était encore jamais arrivé. Grâce à Sophie et Isabelle Ganz, l'actrice qui prête sa voix à Phyllis dans la version française des Feux de l'Amour, c'est chose faite : Soap-Passion a rencontré les voix des Feux ! Si si !...

Une fois n'est pas coutume, et parce que les voix françaises sont toujours à la toute fin des génériques, nous allons commencer par là !
Nous avons eu l'honneur et la joie de rencontrer les acteurs (et personnages) suivants :


Isabelle GanzPhyllis Newman
Adeline ChetailColleen Carlton
Laurence DourlensMaggie Sullivan
Kelvine DumourLauren Fenmore
Joelle FossierNikki Newman
Matthias KoslowskyAdrian Korbel
Christophe LemoineNick Newman
Dominique MacAvoyAshley Abbott
Stéphane MaraisRaul Guitterez
Patrick OsmondJack Abbott
Dorothée PousseoHeather Stevens
Véronique SouffletJana Fisher
Thierry WermuthMichael Baldwin



Arrivée sur place


Jusqu'au bout, nous avons redouté une annulation de dernière minute, et ce n'est que devant le grand portail des Dubbing-Brothers à la Plaine Saint Denis, en région parisienne, que nous avons enfin pu nous dire "Ça y est... on y est !".... Pour cette journée pas comme les autres, l'équipe de choc de Soap-Passion est là : Sophie, qui s'occupe plus particulièrement de la VF des Feux, et moi-même, Liberty, qui travaille surtout sur la VO. Nous sonnons à l'immense portail gris, pas très engageant, et nous entrons dans le Saint des Saints... là où sont faites la plupart des versions françaises des films et séries.
Une fois la grande porte passée, l'endroit est nettement plus agréable ! Coup de chance, il fait beau et de nombreux acteurs sont dans la cour, dont Isabelle Ganz... Nous ne restons pas perdues bien longtemps ! Les présentations faites, il est temps d'aller en studio...

Un long hall traverse les lieux. Isabelle Ganz nous explique que les plateaux de droite sont destinés aux films 35 mm (films de cinéma), ceux de gauche à la télévision. Nous entrons dans l'un d'eux, lorsque la lumière rouge indiquant qu'un enregistrement est en cours s'éteint.

L'équipe travaille sur la version française de 9 épisodes sur 2 jours, sur 3 plateaux différents. Les acteurs passent donc d'un plateau à l'autre en fonction des scènes dans lesquelles ils interviennent. Autant dire qu'il y a pas mal d'allées et venues, mais en toute discrétion.


Plantons le décor


Un plateau, c'est une grande pièce, dont les ¾ sont plongés dans l'obscurité. Dans la partie sombre, il y a un grand écran TV devant lequel un micro est suspendu et une "barrière" métallique (Isabelle Ganz me souffle dans l'oreillette qu'on parle de "barre") qui permet aux acteurs de se positionner. Ainsi, ils sont toujours à la même distance du micro. Certains acteurs sont vraiment très grands, d'autres nettement moins, si bien que lorsque l'écart de tailles est important, les acteurs ne sont pas à la même distance du micro. On "compense" alors cet écart en utilisant une petite estrade (Qu'on appelle cube) et le tour est joué !

Dans la partie plus éclairée, c'est la console, où travaillent l'ingénieur du son et le Directeur Artistique. Lors de notre passage, les Directeurs Artistiques étaient Céline Krief, Réjane Schauffelberger et Dorothée Jemma / Stéphane Marais (qui remplaçaient Arlette Thomas). Coup de chance, le traducteur de l'épisode était présent. Face à eux, plusieurs écrans TV, des tas de boutons, de manettes et autres bidules trucs... bref tous les joujoux de l'ingénieur du son !

Sur les multiples écrans défilent la scène en cours. Le bas de l'image est réservé au texte qui défile : c'est la "rythmo". Selon les cas, la rythmo peut être manuscrite, ou tapée sur ordinateur. Un morceau d'adhésif est collé verticalement sur la gauche de l'écran. Les scènes, ou"boucles", sont symbolisées sur la piste de texte qui défile par une autre barre verticale. Ces deux barres servent de points de repères.
Lorsque l'épisode en VO arrive au studio, il y a 2 pistes de sons : l'une avec les voix originales et l'autre avec les bruitages, musiques et sons d'ambiance (Qu'on appelle version internationale). Ainsi, une fois les voix françaises enregistrées, on pourra mixer ensemble les voix françaises avec le reste des sons.

Photo : Christophe Lemoine et Dorothée Jemma
Crédits : Soap-Passion



Et maintenant, au boulot !


Aujourd'hui (fin juillet 2010), tout le monde travaille sur les épisodes 8746, 8747 et 8748. Les acteurs travaillent sur les épisodes au format original et non au format TF1 (qui remonte les épisodes pour diffuser 5 épisodes sur 4 jours).

Isabelle Ganz et Thierry Wermuth vont enregistrer les voix d'une scène entre Phyllis et Michael. Ils regardent et écoutent d'abord la scène en version originale et découvrent leur texte à l'écran. Ils lisent ensuite le texte une première fois (moment qui sert souvent de "répétition"). Il s'agit ici d'une scène alors que Phyllis est en prison. Une partie des dialogues se chevauchant, les acteurs enregistrent la scène ensemble. Il arrive aussi que chacun enregistre sa piste à part. Dans ce cas, elles sont mixées ensemble ensuite. Les acteurs se mettent en place devant la barre et le micro, et on y va !

Chacun joue son texte et la scène est enregistrée. Oui, oui, ils jouent le texte. Pas forcément avec des gestes, ça dépend de chacun, mais ce qui saute aux oreilles, c'est que les voix naturelles des acteurs ne sont pas les mêmes que lorsqu'ils se glissent dans leur personnage. Lorsque vous parlez avec Isabelle Ganz, vous ne discutez pas avec Phyllis. La voix du personnage est véritablement une interprétation.

Parfois lors de l'enregistrement de la scène, certains termes, certaines expressions ne collent pas bien. Dans ce cas, le Directeur Artistique revient au texte original, puis avec les acteurs et le traducteur, ils cherchent (et trouvent) ce qui conviendrait mieux sans en changer le sens (Par exemple "Ma merveilleuse épouse" est devenu "Ma charmante épouse", ce qui collait mieux avec la scène). On recommence la scène ou la phrase (voire le mot ou simplement le soupir) qui pose problème... à la volée ! L'acteur se remet en place devant l'écran et ne ré-entend que quelques (très) courtes secondes avant l'endroit où il doit réenregistrer son texte, en retrouvant immédiatement le même niveau sonore et la même intonation que dans la précédente prise. C'est assez époustouflant à voir (et à entendre), d'autant que les acteurs n'ont pas de casque sur les oreilles pour avoir un "retour" voix (contrairement aux chanteurs par exemple) !


La Directrice Artistique et les acteurs font un contrôle entre la VO et la VF pour vérifier que les intonations et les "intentions dans la voix" sont bien les mêmes. Il a des milliers de façons de dire la même phrase et il faut vérifier que la VF correspond bien à la VO.
L'enregistrement est bon, on re-visionne donc la scène, avec les dialogues en français et la musique, éventuellement en cachant la rythmo pour bien se concentrer sur la synchronisation de la séquence. Tout est OK ? Alors on passe à la scène suivante !
Tout se passe très vite, les scènes s'enchaînent rapidement, et nous voyons que la VF des Feux est réalisée presque dans les mêmes conditions que la VO, c'est à dire avec une efficacité et un professionnalisme redoutables.

Comme vous vous en doutez, avec 3 épisodes à faire en 2 jours, le planning est chargé. Tout se passe dans une ambiance agréable et détendue, mais très efficace. Nous suivons ensuite Isabelle Ganz sur un autre plateau, pour d'autres scènes, avec d'autres acteurs.

Photo : Isabelle Ganz revisionne une scène après enregistrement
Crédits : Soap-Passion



Après avoir rencontré Super-Jaimie, nous avons déjeuné avec le D.A. et Raul !
… enfin avec la Directrice Artistique (et non le District Attorney) et la voix de Raul, Stéphane Marais ;-)

Le temps passe vite lorsqu'on ne s'ennuie pas et il est déjà l'heure de déjeuner. La plupart des gens déjeunent dans la cour, ce qui nous permet de profiter un peu du soleil et de discuter avec eux. Nous réalisons avec plaisir que ceux qui travaillent sur les Feux apprécient ce qu'ils font. Céline Krief nous confie qu'elle sait bien qu'elle peut savoir avec 3 ans d'avance sur internet ce qui va se passer, mais qu'elle évite de le faire, pour ne pas se gâcher le plaisir des rebondissements et surprises ! Sinon, quel ennui !

Nous évoquons la visite de l'équipe américaine en France, en octobre 2008. Les voix françaises et l'équipe de doublage étaient bien évidemment invitées. À cette occasion, les acteurs français ont pu rencontrer les acteurs américains auxquels ils prêtent leurs voix. Joshua Morrow a manifestement fait forte impression et tout le monde convient "qu'en vrai, il est vraiment très beau !" Une petite déception quand même, Eric Braeden n'était pas présent ce soir là...

Nous croisons Dominique Mac Avoy, la voix d'Ashley Abbott , qui, pour moi, restera toujours la voix de Super Jaimie (La Femme bionique au Quebec), bien qu'elle ne fasse pas tididi-tididi lorsqu'elle nous écoute ! (Super-Jaimie a une ouïe super-puissante, marquée par un bruitage qui fait "tididi-tididi" quand elle écoute à distance). Ça, c'est tout le problème de la VF... Pour moi, je l'ai déjà dit dans plusieurs articles, la voix de Dominique Mac Avoy est définitivement la voix de Super-Jaimie qui a bercé mon enfance...

Joëlle Fossier nous parle de sa nouvelle pièce qui sera sur scène à la rentrée. Honte sur moi (J'espère qu'elle me pardonnera), je mets l'éternité avant de comprendre que c'est la voix de Nikki Newman (ben vi, moi je connais surtout les voix originales...) ! C'est avec joie que je lui annonce que Nikki vient juste de se re-fiancer avec Victor ! Ouf !
Au fil de nos discussions, la plupart des acteurs nous demandent ce qui se passe actuellement pour leur personnage, ce qui montre l'intérêt qu'ils y portent !


Le choix des voix


Nous en profitons aussi pour poser quelques questions sur le choix des acteurs pour telle ou telle voix. Les Directrices Artistiques (D.A.) nous expliquent que tout dépend s'il s'agit d'un véritable personnage ou de quelqu'un qui ne fait que passer. Pour un personnage amené à rester dans la série, les D.A. font des essais voix avec plusieurs acteurs, puis les proposent à TF1, qui fait le choix. S'il s'agit juste d'une apparition, les D.A. font le choix elles-mêmes. D'ailleurs, Internet a changé beaucoup de choses sur ce sujet. Comme Soap-Passion (et d'autres) listent tout ce qu'il y a à savoir, internet est devenu un peu la mémoire de la série. Malheureusement, cette mémoire les bloque parfois. Par exemple lorsqu'un personnage revient après plusieurs années d'absence, les studios sont "forcés" de reprendre le même acteur pour la voix alors qu'avant le problème ne se posait pas. De même, un acteur ayant prêté sa voix à un personnage important ne peut pas revenir sur les plateaux pour en incarner un autre tant qu'ils ne sont pas certains que le personnage ne reviendra pas. Le même phénomène existe dans la VO : par exemple, avant les magnétoscopes et internet, Quinn K. Redeker a pu incarner 3 personnages différents, ce qui ne serait plus possible à l'heure actuelle.

La version US et la version FR se font dans des conditions similaires, comme déjà dit, y compris dans certains détails. Lorsque Jess Walton est tombée malade en 1994, l'équipe US a dû lui trouver en urgence une remplaçante pour quelques épisodes (Judith Chapman, qui joue maintenant Gloria Fisher Bardwell). De la même façon, lorsque Alexandra Garijo, qui prête habituellement sa voix à Sharon Collins Newman, s'est trouvée alitée en fin de grossesse, il a fallu trouver rapidement une remplaçante pour quelques épisodes et ce fut Caroline Pascal, bien connue pour son rôle de Demetra dans Kaamelott.

Photo : Réjane Schauffelberger et l'ingénieur du son à la console
Crédits : Soap-Passion



Mais pourquoi c'est pas pareil ?


Si les traducteurs, les Directrices Artistiques et les acteurs essayent de coller le plus possible à la série originale, il reste malgré tout quelques différences, parfois importantes.

Comme vous l'avez remarqué depuis que vous suivez les Feux sur internet, certains noms ont changé entre la VO et la VF. Le personnage de Rianna Miner, par exemple, s'appelle Brianna en français. Pourquoi ? L'explication est toute simple : lorsque le premier script VO faisant intervenir le personnage est arrivé en France, il y avait une coquille et il était écrit Brianna ! L'erreur a ensuite été corrigée, mais, une fois que le personnage a été appelé Brianna en français, il n'était plus possible de revenir en arrière. Et voilà comment une bête erreur de frappe a encore des conséquences 10 ans plus tard !

Autre différence, Daniel Romalotti Jr., le fils de Danny Romalotti, s'appelle Danny Jr en VF, alors que le personnage n'a jamais été appelé ainsi en VO. Cette fois, c'est TF1 et Sony France qui ont choisi ce prénom. Pour ma part, je reste dubitative quant à l'utilité de ce changement...

Les résumés de Soap-Passion étant tirés directement des épisodes US, nous utilisons beaucoup plus souvent les diminutifs des personnages qu'en version française. Aux USA, Katherine est donc Kay, Nicholas est Nick, William est Billy, Olivia est Liv', Drucilla est Dru, etc... si on les appelle par leur prénom complet, c'est souvent que ça va barder ! Mais TF1 estime qu'on utilise moins les surnoms en français, et donc exit les diminutifs (L'une des seules exceptions étant Nikki Newman). C'est un choix qui se défend, mais qui va compliquer parfois les choses : En VO, tout le monde appelle William "Billy", et chacun sait que Billy est un diminutif de William. Si bien que lorsque Ambre sort avec "Liam", qui s'avère être Billy, la liaison se fait immédiatement : Liam est un autre diminutif de William, et le lien entre Billy et Liam est évident... sans jamais passer par le prénom complet !


Le poids des mots, le choc de la VO


Il y a un autre personnage sur lequel nous nous posions des questions, c'est
Sabrina Costelana Newman, la défunte épouse de Victor. Pour rappel, en VO, Sabrina est française et a été conservateur au Musée Beaubourg de Paris. Il y a d'ailleurs de nombreux dialogues entre Victor et Sabrina en français dans la VO, ainsi que des conversations entre Sabrina et un autre français, Philippe Chanderot. En version française, attendez-vous à ce que Sabrina ne soit pas du tout française, mais plutôt italienne, espagnole, voire allemande ! Euh ?? Oui, mais alors comment justifier le voyage de Victor à Paris après la mort de Sabrina, voyage ayant servi de trame à la visite de l'équipe de The Young and The Restless à Paris en 2008 ? Oups, ça se complique puisque c'est justement parce que Sabrina était française que Victor est venu se réfugier à Paris... et si elle est italienne... c'est moins cohérent !
(Tiens d'ailleurs, je suis curieuse de savoir si Lorie et David Ginola vont faire les voix françaises de leurs personnages !).

Autre souci à prévoir : au début de la liaison entre Cane et Lily, Lily, qui a grandi en France, fait préparer une chambre de l'Athletic Club "à la française" et apprend quelques mots de français à Cane, qui se trompe et dit une phrase qui a un autre sens. C'était très drôle en version originale, mais je me demande si le ressort comique sera gardé en version française...

Le cas n'est pas propre aux soaps, la série LOST avait déjà eu le souci : en VO, Danielle Rousseau est française. En VF, elle est allemande. Certes ça ne change pas grand chose, mais ça devient cocasse lorsqu'elle laisse des messages écrits en français, dont les paroles de la chanson "La Mer" de Charles Trenet ! Ha oui, là... c'est plus vraiment raccord !

Personnellement, je trouve ça dommage, parce que le public français passe complètement à coté du fait que lorsqu'on parle de luxe, de romantisme, de culture, etc... la France est encore LA référence ! Ça ne fait de mal à personne et ça nous fait du bien !
Précisons qu'en VO, je n'ai jamais entendu d'espagnol, d'allemand, de russe ou d'italien. La seule autre langue, c'est du français ! (et zou, un petit Cocorico !)

Il n'y a pas que sur les prénoms que TF1 intervient, c'est aussi le cas pour les noms de lieux. Certains sont traduits, Crimson Lights est devenu le Néon Écarlate, d'autres non, l'Athletic Club par exemple. Par ailleurs, les équipes de traduction ont de nombreuses contraintes, notamment dès qu'on parle de certains sujets, comme l'alcool...
Quel dommage que TF1 et Sony France ne fassent pas plus confiance aux équipes qui travaillent sur les séries et qui les connaissent sur le bout des doigts !


Retour sur les plateaux


Après le déjeuner, nous retournons en studio. Nous suivons Isabelle Ganz, qui travaille sur des scènes avec Véronique Soufflet. Dans cette scène, il y a toute une ribambelle de soupirs, des longs, des courts, des doublés... et bien les actrices les réenregistrent tous !
Nous rencontrons aussi Dorothée Pousseo, ancienne voix de Bridget dans Amour, Gloire et Beauté / Top Models. Là nous tenons un scoop : elle prête maintenant sa voix à Heather Stevens ! Bingo !
Christophe Lemoine, qui prête sa voix à Nick Newman en faisant rimer décontraction et précision (!), arrive pour des scènes avec Isabelle Ganz. Oh oh, Phyllis et Nick s'embrassent passionnément à l'écran... Que va-t-il se passer sur le plateau ? Et bien Isabelle Ganz embrasse sa propre main, et Christophe Lemoine la sienne... tout simplement !

Nous assistons ensuite aux prises voix de Joëlle Fossier. Dans l'une des scènes, Nikki a un très très long monologue face à Summer, encore bébé, et Joëlle Fossier enchaîne les boucles les unes après les autres.

Si tous les protagonistes s'intéressent vraiment à ce qu'ils font, ça ne les empêche pas d'être critiques sur la façon de jouer de tel ou tel acteur US. Normal, c'est leur métier ! Honnêtement, certains personnages (pas super-top à l'origine) sont presque mieux en VF qu'en VO !

Nous discutons aussi avec le traducteur de l'épisode en cours d'enregistrement, qui nous explique comment il travaille. Nous parlons aussi de la difficulté de traduire certaines choses. Par exemple, lorsqu'il y a une référence, une blague, un clin d'oeil, nous pouvons nous permettre de l'expliciter dans le résumé US de soap-passion, mais ça n'est pas possible lorsqu'on fait la version française et qu'il faut coller avec les mouvements de la bouche des acteurs. De la même façon, lorsque la VO cite un acteur ou un chanteur pas forcément connu en France, le traducteur doit trouver un "équivalent" qui soit plus parlant pour le public francophone.


C'est déjà fini !


Malgré notre présence, le lourd planning des enregistrements a été respecté, et comme les meilleures choses ont une fin, cette journée s'est achevée. Isabelle Ganz, elle, n'avait pas encore fini sa journée, puisqu'elle était sur scène le soir même, pour une représentation de sa pièce "PERMISSION DE JARDIN". Quelle énergie !

En sortant je remarque une affiche pour Sex and the City 2, dans lequel joue Raya Meddine, ex Sabrina Costelana Newman dans The Young and The Restless... Les Feux de l'Amour sont partout !



Autant le dire clairement, nous en sommes ressorties conquises et enchantées. Nous remercions sincèrement les acteurs, les Directeurs Artistiques, les ingénieurs du son et tous ceux qui nous ont reçu pour leur accueil, leur gentillesse et, leur disponibilité. Et bien sûr pour le travail formidable qu'ils font sur notre série préférée ! Un vrai regret par contre, je n'ai jamais autant maudit mon appareil photo car toutes mes photos sont ratées. Bref, il faut qu'on y retourne pour faire des photos, et des belles cette fois !


Liberty et Sophie, pour Soap-Passion

En savoir

Plus

À lire aussi sur

Soap

-

Passion

Envie de commenter ?

Pour commenter, connectez-vous à Soap-Passion : Tous les Membres peuvent commenter ici !

Les Commentaires

210 commentaires
Inscrit le 18 septembre 2008
baloo,
le 8 octobre 2010 à 06:16
C'est vrai que les acteurs de doublage font ce qu'ils peuvent dans des délais limités et souvent pour des sommes d'argent assez légères.
C'est vrai qu'il y a de nombreuses différences de comparaison entre la Version Originale et la VF mais c'est un peu logique, TF1 et Sony souhaitant changer certains petits détails.
Christophe Lemoine et Isabelle Ganz ont l'air très cool !!
Je suis Y&R depuis fin 1998 - début 1999 (épisodes 5900 - 6000 env datant de 1994 aux USA) et les voix sont les mêmes.
1130 commentaires
Inscrit le 11 mai 2008
Bridget,
le 7 octobre 2010 à 19:00
C'est formidable ! Merci pour cet article !
J'en profite pour dire merci aux doubleurs qui sont vraiment extra et qui font vivre ma série préférée. Je regarde depuis tellement longtemps !!! lol
L'article est extra, on s'y croirait. ça m'étonne pas que la voix de Phyllis soit la plus cool... Phyllis est la meilleure ! lol !
C'est bète de pas le dire quand c'est en français en VO. Faudrait mettre "en français dans le texte" à l'écran, comme dans les livres. lol.
Bravo soap-passion et les doubleurs

S'inscrire à la newsletter

Pour recevoir le programme de la semaine chaque dimanche.

Soap-Passion sans pub

Casting News

Soap-Passion a besoin de la publicité pour vivre, laissez-la au moins s'afficher!

Merci de désactiver votre bloqueur de publicités puis de mettre la page à jour afin de faire disparaitre cet avertissement.

D'avance merci !