Accueil  >  Les Soaps, Les Séries  >  Les dernières nouvelles du monde des soaps  >  Soaps et Romance, points communs et différences… (Part 2) 

Soaps et Romance, points communs et différences… (Part 2)

Publié par Soap-Passion, le 17 février 2010 à 00:00

Soaps et Romance, points communs et différences… (Part 2)
Ce contenu vous intéresse ? Partagez-le !
DIFFÉRENCES

Les soaps sont une école aux USA. De nombreux acteurs ont commencé là, comme David Hasselhoff (K2000), Tom Selleck (Magnum), Eva Longoria (Desperate Housewives), Thomas Dekker (Terminator, Sarah Connor Chronicles), tous issus de Y&R, Meg Ryan (qui a débuté dans As The World Turns), Ricky Martin (qui a commencé dans General Hospital), etc... Mais lorsque ces acteurs sont connus pour d'autres séries par la suite, en France, on oublie qu'ils viennent des soaps ! Par exemple, puisque la mode est aux Vampires cet hiver :
  • Twilight : Cam Gigandet, le méchant James, vient des Feux de l'Amour,

  • True Blood - saison 2 : Daphnee est jouée par Ashley Jones, star de The Bold and The Beautiful... mais pas un média français n'en parle !

  • Vampire Diaries : Kayla Ewell est elle aussi une "ancienne" d'Amour, Gloire et Beauté

Pourtant, cela permettrait certainement de redorer le blason des soaps !
[Le phénomène se retrouve en partie dans la Romance : Stephenie Meyer ou Charlaine Harris font bien partie de la Romance, mais leurs livres ayant du succès, on gomme le terme et on change de rayon en librairie ! Mais la Romance n'est pas pour autant un espace de "formation" vers d'autres littératures]

Quand un acteur a su être bon dans un soap, il peut jouer n'importe quoi. Certains acteurs de primetime soaps (série du soir, Desperate Housewives, Dallas, Cote Ouest, etc…) sont venus aux daytimes (séries diffusées en journée) et n'ont pas forcément tenu le rythme. Ce fut le cas par exemple de Joan Van Ark, ex Valen Ewing dans Knots Landing – Cote Ouest-, devenue Gloria Fisher dans les Feux, mais qui n'est restée que quelques mois. C'est dommage, elle aurait pu y retrouver son ancien partenaire, Ted Shackelford, ex Gary Ewing dans Knots Landing, qui joue maintenant l'ex-mari de ladite Gloria !

D'autres ont tenu le coup et le casting offre parfois des surprises : Si vous cherchez Patrick Duffy (ex Bobby Ewing dans Dallas), il joue dans The Bold and The Beautiful ! Linda Gray (ex Sue Ellen) en a fait partie il y a quelques années. Tippi Hedren, égérie d'Hitchcock (Les Oiseaux, Marnie), y a joué aussi ! Melody Thomas Scott et Darlene Conley ont joué aussi avec le maître du Suspens avant de venir aux soaps ! Même Eric Braeden, le Grand Victor Newman des Feux, la célèbre Moustache des Soaps, a joué le premier rôle dans l'un des 10 meilleurs films de Science Fiction avant d'arriver à Genoa (« Colossus, The Forbin Project » 1970 - "Le Cerveau d'Acier" en VF-, où Braeden est le Dr Forbin. Le film a été diffusé dans "Les Dossiers de l'Ecran" à l'époque)... etc...etc... etc...
Sans parler des Guest-Stars, comme Elizabeth Taylor, Charlton Heston, Zsa Zsa Gabor, Sammy Davis Jr, passés dire bonjour. Et même le beau Fabio, celui des couvertures, si si celui-là, a joué dans The Bold and The Beautiful !




L'Amour, toujours l'Amour !

Dans un soap, on peut trouver l'amour à tout âge. Naturellement, la plupart des histoires concernent des adultes entre 20 et 50 ans, mais pas seulement : Katherine Chancellor dans les Feux vient de se remarier à plus de 80 ans, et Noah est un adolescent très épris d'Eden, qui a le même âge que lui ! C'est moins vrai dans la Romance, où la date limite de péremption tourne autour de 35 ans ! Mais dans tous les cas, le chemin sera jonché d'embauches insurmontables avant que le couple ne soit heureux ! Dans la littérature romantique, le stade ultime, le happy end, c'est le mariage. Dans un soap, le mariage est toujours un enjeu important, mais pas toujours l'aboutissement. On se marie, on divorce, on se remarie, parfois même avec la même personne, on redivorce, etc… Et l'Amour dans tout ça ? Et bien il est dans les Super Couples. Il s'agit de ces couples que les scénaristes prennent un malin plaisir à séparer et dont les fans attendent éperdument les retrouvailles (Victor et Nikki, Nick et Sharon dans Y&R, Eric et Stephanie dans B&B par exemple). Ces Super Couples sont souvent des Triangles. Exemple : Sharon/Nick/Phyllis, c'est-à-dire Sharon et Nick / Phyllis et Nick, chaque couple ayant ses "pro" et ses "anti" ! Dans B&B, le grand triangle, c'est Brooke/Ridge/Taylor… et ça dure depuis 20 ans !

Il arrive aussi que les Super Couples débordent dans la vraie vie. Le premier véritable Super Couple fut celui de Julie Olson (Susan Seaforth) et Doug Williams (Bill Hayes) dans Days Of Our Lives... Un couple partageant une telle alchimie à l'écran que... les acteurs se sont mariés dans la vraie vie en 1974 et le sont toujours ! Le couple a fait la couverture du Time en 1976 ! Depuis, d'autres couples à l'écran se sont mariés dans la vraie vie et on compte plusieurs histoires d'amour !
À force de jouer quotidiennement un personnage qui se marie et se démarie comme qui rigole, on pourrait penser que les acteurs de soaps en font autant. Et bien... Non ! Eric Braeden (Victor dans les Feux) est marié depuis 1966, Peter Bergman (Jack Abbott dans les Feux) depuis 1985, Melody Thomas Scott (Nikki dans les Feux) depuis 1985, etc...

Si dans la Romance, l'érotisme est en vogue depuis quelques temps, dans The Young and The Restless, les scènes intimes sont devenues très rares... ce qui fait râler les Fans ! (C'est moins le cas dans The Bold and The Beautiful). Il faut dire que ces scènes sont un bon moyen de se rincer l'oeil (!!!) et de voir de beaux messieurs en petite tenue ! Cela dit, de l'avis général des fans, les soaps sont malheureusement de moins en moins coquins et romantiques, et c'est bien dommage !


Parmi les grands classiques d'un soap, il y a les psychos, ces méchants, manipulateurs et effrayants qui hantent les séries pendant des années. Sheila Carter par exemple dans Y&R (et B&B). Ils sont capables de tout, même de l'impossible ! Ils font partie des obstacles auxquels les couples se heurtent. À ma connaissance, ils n'existent pas dans la Romance et sont directement liés à la diffusion fleuve des soaps.


Que ce soit aux USA ou en France, les spectateurs de soaps ont tous les âges et viennent de tous les milieux. Chose que l'on sait peu, il y a au moins 30 à 40% d'hommes ! La plupart des sites importants de News sur les soaps aux USA sont tenus par des hommes, généralement trentenaires. Sur Soap-Passion aussi, les hommes sont présents, que ce soit dans l'équipe du site, ou parmi les visiteurs. À noter, pour une raison que j'ignore, il y a beaucoup de jeunes hommes venant de Belgique parmi les fans… ou plus exactement, eux assument !


Les éditions Harlequin semblent, au fil de vos articles, écouter ce que disent les fans. En ce qui concerne les Feux, TF1 joue la carte du mépris ! Pas moyen d'avoir la moindre réponse de leur part ou la moindre explication, quelque soit le sujet ! Sur les épisodes oubliés par exemple ou le remontage hasardeux... Même la couverture médiatique de la venue des stars de la série en France en 2008 a été déplorable et il a fallu se battre pour avoir des infos !


Historiquement, les soaps sont directement issus des feuilletonistes du 19ème. À la TV, ils ont toujours été avant tout des supports de pubs (Procter et Gamble et Palmolive en étant les financiers, c'est de là que vient le nom "soap" (savon en anglais)). Mais les soaps sont aussi importants pour la promotion d'artistes. Par exemple, Snoop Dog était dans One life to live en 2008 (il revient en février 2010), Pat Benatar dans les Feux en 2009, Enrique Iglesias en 2007, les Stones dans Days of our Lives, BB King, Lionel Ritchie, Celine Dion, etc...

En juin 2008, The Young and The Restless a mis en scène Katy Perry chantant "I kissed a Girl" dans la série. Les épisodes ont été tournés 1 mois et demi avant diffusion donc en avril. Quand l'épisode a été diffusé, Katy Perry était N°1 sur itunes. Ils ne pouvaient pas le deviner à l'avance mais ont pris le risque de miser sur elle, avec une chanson qui a fait scandale outre-Atlantique !


Les audiences des soaps aux USA baissent depuis quelques années, entre autres parce que les fans regardent les soaps online. CBS par exemple met The Young and The Restless et The Bold and The Beautiful en streaming sur leur site après diffusion à la TV depuis plusieurs années, mais cela ne compte pas dans les Ratings, ce qui pose problème lorsqu'on parle de pubs. L'avenir des soaps semble peu à peu se dessiner sur internet, où plusieurs webséries sont en cours de lancement. Les soaps sont en train de changer de support. (Plus d'infosici ou !) Ils s'adaptent, comme ils ont toujours su le faire !

Autre différence, les soaps ont une véritable fonction "éducation à la santé" et prévention. Tout peut être abordé : l'impuissance, la surdité, le handicap, le cancer, le sida, la stérilité, l'épilepsie, l'alcoolisme, l'avortement (un peu), le sur-poids, etc... Là encore ça n'est pas un détail, sur ce sujet, les USA ne fonctionnent vraiment pas comme nous.
En 1988, j'étais ado, et on commençait tout juste à parler de SIDA en France, cette maladie honteuse qui fauchait surtout des homosexuels et des drogués. La même année, aux USA, John Abbott, patriarche très respecté de la famille Abbott dans les Feux, tombe amoureux de Jessica Blair (La maman de Cricket pour les initiés, Cricket étant jouée par Lauralee Bell, la fille des créateurs de la série). Rapidement, il apprend qu'elle est malade du SIDA et l'épouse avant qu'elle ne décède. C'est une femme de 45 ans environ, bonne bourgeoise et bien sous tout rapport ! ... Elle a été contaminée en faisant l'amour avec le Docteur Grainger. Pas un drogué non plus ni un homosexuel... ça montre bien la différence de ton entre les deux cultures…




Comme on peut le voir, ces deux mondes sont assez proches et rencontrent les mêmes difficultés et incompréhensions. Les deux publics ne sont pas forcément les mêmes, mais il semble évident qu'ils ont beaucoup d'expériences en commun ! La plupart des critiques viennent de gens qui ne s'y sont jamais intéressés mais qui ont un avis.

Dans le monde des Soaps ou des Romances, tout (ou presque) nous vient directement des USA, parce qu'il sont les seuls à pouvoir fournir un "produit", en nombre, répondant à la demande d'une "clientèle", en assurant une qualité constante, le tout sans prétendre faire du Grand Art. Si j'achète un Harlequin, je sais que j'aurai une belle histoire d'amour, des obstacles et des conflits, et un happy end à la fin. Si je regarde un soap, je sais aussi à quoi m'attendre... Dans tous les cas, j'ai presque l'assurance que le contrat entre le diffuseur (Harlequin ou un soap) et le consommateur (moi) sera rempli. Malheureusement, pour le moment, ça n'est pas toujours le cas en VF et encore moins souvent quand le "produit" est Made In France !

À lire AUSSI sur

Soap

-

Passion

Envie de commenter ?

Pour commenter, connectez-vous à Soap-Passion : Tous les Membres peuvent commenter ici !

S'inscrire à la newsletter

Pour recevoir le programme de la semaine chaque dimanche.

Soap-Passion sans pub

Dernières news

Soap-Passion a besoin de la publicité pour vivre, laissez-la au moins s'afficher!

Merci de désactiver votre bloqueur de publicités puis de mettre la page à jour afin de faire disparaitre cet avertissement.

D'avance merci !