Accueil  >  Les Soaps, Les Séries  >  Les dernières nouvelles du monde des soaps  >  Livres Romantiques, Sélection Septembre 2012 

Livres Romantiques, Sélection Septembre 2012

Publié par Soap-Passion, le 2 septembre 2012 à 00:00

Livres Romantiques, Sélection Septembre 2012
Ce contenu vous intéresse ? Partagez-le !
Soap-Passion a le plaisir de vous proposer la sélection des meilleurs livres romantiques du mois en partenariat avec LesRomantiques.com





Pour le mois de Septembre 2012 :


Les insoumises, Tome 4 : Daphné (Dangerous in diamonds)
Madeline Hunter
J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 04-07-2012


Pourquoi Daphné Joyes répondrait-elle aux avances de l'arrogant duc de Castleford ? Au diable les individus dans son genre ! Elle n'est pas l'une de ces femmes à qui l'on dicte sa conduite. Indépendante, elle gère avec brio son entreprise de fleurs, et jamais elle n'abandonnera son domaine pour l'avidité d'un homme. Mais Castleford est aussi déterminé qu'elle. Et quand deux fortes têtes se rencontrent, il y a des étincelles. D'ailleurs, si incroyable que cela puisse paraître, Castleford et elle ont un point commun : la haine qu'ils vouent au duc de Becksbridge.


L'avis de Twin : Sans savoir pourquoi, j’avais un mauvais pres-sentiment sur ce livre, j’étais sûre de m’ennuyer… (je commence la série par cette histoire) mais finalement, ça n’a pas été le cas ! Je dirais même que la lecture est agréable, même si elle ne déchaîne pas les passions. Personnel-lement, je n’ai pas réussi à être intriguée par les secrets de Daphné, mais de toute façon c’est le héros qui tient vraiment la première place. Il m’a tout d’abord fait grincer des dents (je ne suis pas une grande fan des alcooliques et j’ai rapidement compris que c’était le trait de caractère commun des héros de cette série… humm… bof… l’haleine avinée, il y a mieux pour faire rêver ! LOL) : pas vraiment lucide le gars, et pas franchement pertinent non plus parfois… et un peu trop sûr de lui et de son pouvoir de séduction aussi ! Il ne reculera devant rien, aucune manipulation, pour arriver à ses fins. Alors bien sûr, il ne boit plus une goutte pour satisfaire aux exigences de sa belle et, à ma grande surprise, il se rachète même à mes yeux ! A son corps défendant, il rentre dans le droit chemin ! J’ai aimé qu’il fasse son bêta alors qu’il est malin comme un singe (et ainsi venge l’outrage fait à son aimée), et qu’il sache faire preuve d’une grande générosité sous son apparente nature égoïste. Je ne peux donc que m’incliner devant le talent de l’auteur : c’est une bonne lecture même si elle ne restera pas dans les annales A&P, il n’y a pas de raison de vous en priver. ;)

>> Version Papier sur Amazon



Bevelstoke, tome 2 : Mademoiselle la curieuse (What happens in London)
Julia Quinn
J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 04-07-2012


Ex-soldat, sir Harry Valentine se cantonne désormais à des travaux de traduction pour le ministère de la Défense, jusqu'à ce qu'on lui confie une mission inattendue : le prince Alexei, soupçonné d'être un espion bonapartiste, courtise depuis peu lady Olivia Bevelstoke, la voisine de Harry. Il faut absolument contrecarrer cette idylle. Par pur patriotisme, Harry accepte de jouer les prétendants auprès de cette petite peste qui l'épie derrière les rideaux de sa chambre. Mais lorsqu'il se retrouve dans le rôle du rival face au fringuant Russe, il découvre tout à coup que sa jalousie est bien réelle !


L'avis de Rinou : Je n'ai jamais réellement accroché aux personnages, même s'ils s'améliorent au fil de l'histoire, et j'ai eu du mal à croire à leurs sentiments. L'humour habituel de l'auteur m'a paru par moments un peu forcé, et la scène de la lecture de Mlle Butterworth et le baron fou entre Harry, Sebastian et Alexei frisait le ridicule. J'ai fini par prendre l'histoire au second degré et c'est beaucoup mieux passé. Julia Quinn m'a habituée à mieux.

>> Version Papier sur Amazon



Les archanges du diable, tome 3 : Une lady à épouser (To catch a bride)
Anne Gracie
J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 11-07-2012


Lady Cleeve croyait avoir perdu tous les siens. Or elle vient d'apprendre que sa petite-fille Alicia aurait été aperçue en Egypte. A sa demande, Rafe Ramsey se rend au Caire et ne tarde pas à identifier la disparue sous les traits d'un jeune mendiant des rues. Un vrai petit chat sauvage, maigre et crasseux, qui va lui donner bien du fil à retordre. Celle qui se nomme désormais Aicha refuse tout simplement de rentrer en Angleterre. Pour l'apprivoiser, Rafe doit apprendre la patience. Et lui, le solitaire qui n'a jamais aimé, sent soudain battre son cœur...

>> Version Papier sur Amazon



Le club des gentlemen, tome 1 : valse de minuit (One dance with a duke)
Tessa Dare
J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 11-07-2012


"Ce soir, Morland dansera avec moi !" Lady Amelia d'Orsay sait bien qu'il n'y a aucune chance pour que celui que l'on surnomme le "Duc de Minuit" l'invite ce soir-là. Riche comme Crésus, il fait partie du club le plus privé de Londres et a toute la gentry à ses pieds. N'empêche que, de gré ou de force, ils valseront ensemble. Car Amelia a une requête pressante à lui adresser concernant son idiot de frère. Jack a beau être totalement irresponsable, elle l'aime tendrement, et cela lui donne toutes les audaces. Toutes ? Pas sûr. Osera-t-elle devenir... duchesse?.


L'avis de Jojo : Premier tome de la trilogie du Club des gentlemen. Un livre qui se lit facilement, on s'attache au Duc de Morland, têtu comme une mule et qui est agoraphobe, une maladie dont on ne parle pas beaucoup à cette époque. Mais alors beaucoup moins à l'héroïne qui a commencé à m'énerver dès son mariage, à vouloir être la parfaite épouse et à protéger constamment son frère... C'est un bon premier tome (tout l'honneur en revient au héros) qui plante le décor pour la suite avec les autres membres du Club, Rhys St Maur et Jullian Bellamy.

>> Version Papier sur Amazon



Au plaisir des sens, tome 1 : Toqué de toi (Too hot to touch)
Louisa Edwards
J’ai lu – Promesses
Date de parution : 11-07-2012


Max Lunden, cuisinier bourlingueur, rentre à New York prêter main-forte à son père qui, pour sauver son restaurant de la faillite, s'est mis en tête de remporter le concours La Toque d'Or. Six ans plus tôt, Max avait claqué la porte, et son retour provoque d'inévitables remous. Son frère Danny ne lui a jamais pardonné son égoïsme. Quant à Jo, la jolie blonde que la famille a adoptée, elle le voit d'emblée comme un rival. Par-delà les engueulades et les fous rires, Max va vite se prendre au jeu de la compétition... et de la séduction.


L'avis de Jojo : Enfin un livre qui allie mes deux passions, la romance et la cuisine. Juste dans l'air du temps avec Un dîner presque parfait et Top chef.

On se laisse prendre facilement au jeu du concours culinaire, on s'attache à Jo, adoptée de cœur au sein de la famille Lunden, et à Max Lunden, cuisinier routard qui parcourt le monde à la recherche de son point d'encrage.

Un bémol : il y a un peu trop rapidement à mon goût une scène hot, alors qu'ils ne se connaissent pas vraiment et ne se sont pas vus depuis six ans. Point positif : les personnages secondaires, qui sont bien travaillés par l'auteur et dont on a rapidement envie de lire les histoires respectives. A quand un nouveau Louisa Edwards en VF ???

>> Version Papier sur Amazon



Les Kendrick et les Coulter, Tome 3 : Libre d'aimer (Sweet nothings)
Catherine Anderson
J’ai lu – Promesses
Date de parution : 11-07-2012


Certains hommes possèdent un don pour communiquer avec les chevaux, les apaiser, dompter les plus rebelles. Jake Coulter est de ceux-là, et sa réputation a largement franchi les frontières de l'Oregon. Il a l'habitude qu'on lui amène des chevaux malades, mais Sunset est dans un état lamentable. Qui a bien pu s'acharner sur un pur-sang d'une telle valeur ? La jeune femme qui l'a conduit au ranch prétend que l'animal lui appartient. Jake en doute. Pourtant, il accepte la mission, car il sait que patience et douceur suffisent à cicatriser bien des plaies...


L'avis de Cathy Sova (The Romance Reader) : Catherine Anderson excelle dans les histoires d’âmes blessées, et Molly en est une. Sa lente construction de la femme qu’elle veut être est honnête et déchirante, et l’histoire est jalonnée par ses petites victoires, tandis qu’elle reprend confiance en elle. Molly enterre son passé par étapes, d’abord ses cheveux, puis ses vêtements. A chaque nouvelle étape le contrôle qu’exerçait Rodney sur elle s’amenuise, et enfin elle est libre d’aimer celui qu’elle choisit et de défendre sa nouvelle vie.

Jake Coulter est un héros adorable parce qu’il tombe amoureux comme une tonne de briques, ne passe que peu de temps à s’en défendre, et admet ensuite ouvertement qu’il aime cette femme. Totalement, complète-ment et contre toute attente. Mainte-nant la chasse est ouverte.

La tension sexuelle entre eux est très forte. Molly pense qu’elle est trop petite et trop grosse, Jake la trouve sexy. Quand leur premier baiser lui fait presque perdre son self-control, le lecteur va sourire. Et lorsque l’inévitable se produit et que Molly se renferme dans ses incertitudes, le refus de Jake de la laisser faire vous fera sourire à nouveau.

Leur histoire d’amour est très agréable. Catherine Anderson a écrit une délicieuse suite à Celle qui avait peur d’aimer. Espérons qu’elle a des plans dans sa manche pour les autres frères Coulter…

>> Version Papier sur Amazon



Les guerriers maudits, tome 2 : Le lion de nottingham (Immortal outlaw)
Lisa Hendrix
J’ai lu - Crépuscule
Date de parution : 04-07-2012


Victimes d'une malédiction, des guerriers vikings mi-hommes, mi-démons se terrent dans la forêt anglaise. Steinarr le Fier est l'un d'eux. La nuit, il prend la forme d'un lion. Le jour, il offre ses services comme mercenaire. Quand Guy de Gisburne lui demande de retrouver sa cousine, Steinarr se met en chasse. Il a déjà croisé la jeune fille qui a éveillé en lui un désir bestial. S'il peut assouvir sa faim et empocher la prime de surcroît. Mais Matilda l'entraîne dans une quête au trésor semée d'embûches et d'énigmes. Et dans l'ombre, Cwen, la déesse païenne, tisse toujours sa toile.


L'avis de Fabiola : J’ai beaucoup aimé. Les personnages sont sympathiques et l’histoire entrainante. Il n’y a pas beaucoup d’action par contre, ce qui pourra frustrer certaines vu l’intrigue de départ. Mon plus gros problème en fait, est que même si l’idée de situer les héros dans différentes époques est originale, le fait de ne pas revoir les héros précédents m’a un peu refroidie. Une fois ce problème mis de côté, on apprécie quand même leur aventure. Je me demande ce que nous réserve la suite !

>> Version Papier sur Amazon



La fille du loup (The divining)
Barbara Wood
Presses de la Cité - Grands Romans
Date de parution : 05-07-2012


Rome, 54 après J-C, sous le règne de Néron. Depuis son enfance, Ulrika, jeune fille de dix-neuf ans, a des hallucinations et des prémonitions. Une nuit, elle fait un rêve étrange où lui apparaît un loup. Elle l’interprète comme un présage, « Wulf » étant le prénom que portait son père, mort lorsqu’elle n’était encore qu’un enfant, c’est du moins ce que lui a dit Sélène, sa mère.
Un soir, lors d’un dîner officiel, elle rencontre le commandant Gaius Vatinus, un valeureux guerrier amené à diriger l’armée romaine contre les Germains. Si Ulrika apprécie la compagnie de cet homme, ce n’est pas le cas de sa mère qui la met en garde car, il serait responsable de l’arrestation de Wulf et du pillage de leur village. Sélène révèle enfin la vérité à Ulrika : son père est toujours vivant et a fondé une famille en Germanie, tout en ignorant qu’à Rome il avait une fille. Ulrika décide alors d’entreprendre un long voyage en terres barbares afin de retrouver son père…

>> Version Papier sur Amazon



Les amants de Londres, Tome 1 : L'affront (Passions of a wicked earl)
Lorraine Heath
J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 29-08-2012


Connu à Londres pour ses prouesses dans la chambre, Morgan Lyon, huitième comte de Westcliffe, ne peut pas pardonner un affront à son honneur. Découvrir sa jeune épouse dans les bras de son frère était un énorme coup, il l'a donc reléguée à la campagne pendant qu'il se consacre à la recherche du plaisir charnel. Le jour de son mariage, Claire Lyon était une innocente jeune fille effrayée, qui recherchait simplement le confort auprès de son ami d'enfance. Maintenant, des années plus tard, elle s'est s'épanouie et retourne à Londres avec un seul objectif : la séduction de son célèbre mari.

>> Version Papier sur Amazon



Protections rapprochées , tome 1 : Magnétisme fatal (Into the crossfire)
Lisa Marie Rice
J’ai lu – Passion Intense
Date de parution : 22-08-2012


Sam Reston, ex-marine qui a fondé sa société de sécurité, tombe brutalement sous le charme de sa jeune voisine, Nicole Pearce. Mais il travaille sous couverture et infiltre un gang en se faisant passer pour un voyou, et elle est occupée vingt-quatre heures sur vingt-quatre par les soins à donner à un père handicapé et le maintient à flot de sa petite société de traduction. Cependant quand elle reçoit un email de France lui annonçant une menace terroriste, elle devient la cible d'une bien sombre machination dont seul un garde du corps (très rapproché) pourra la sauver...

Les "Protecteurs", trois frères de cœur sinon de sang, se sont trouvés ensemble, enfants, à l'orphelinat et ont pris l'habitude de s'épauler. A venir les histoires de Harry Bolt et Mike Keillor. Trois hommes durs qui ont appris très tôt que les faibles de ce monde ont besoin d'aide et qui sont prêts à tout pour jouer les anges gardiens... en secret. Le tome 2, Angélisme fatal, est annoncé chez J’ai lu pour le mois d’octobre.

>> Version Papier sur Amazon



La vie romantique d'Alice B.
Melanie Gideon
Fleuve Noir
Date de parution : 10-05-2012


En ouvrant sa boîte mail, Alice Buckle tombe des nues : elle est invitée à répondre à un sondage sur le mariage au XXIe siècle. Par souci d'anonymat, elle signera son courrier Epouse 22, et correspondra avec un enquêteur nommé Chercheur 101.

Ah ça, Alice en a des choses à dire sur ses vingt ans de mariage et sa famille où tout le monde surfe sur Internet, mais où plus personne ne communique ! C'est bien simple, Alice n'est plus au courant de rien, doute de tout. Que fait son ado de fille enfermée dans la salle de bains ? Son fils de douze ans serait-il homosexuel ? Mais surtout : William, son mari, l'aime-t-il encore ?

Avec franchise et humour, Alice se livre un peu plus à chaque question - tout en cachant sa participation au sondage à William. Et de confidences en confidences, par mail, par chat ou sur Facebook, Epouse 22 et Chercheur 101 se lient d'amitié. Tombent sous le charme l'un de l'autre. Et si perdre le contrôle de leur vie était la meilleure chose qui pouvait leur arriver ?


L'avis de Fabiola : Voilà ce que j’ai fait dès que j’ai eu terminé ce roman : je suis allée sur google et j’ai tapé Fabiola Chenet. Environ 57 600 résultats (0,32 secondes) (ça a pris moins longtemps que la recherche de Alice Buckle, notre héroïne, et il y a deux fois plus de résultats LOL.)

Ceux qui me correspondent sur la première page sont : Twitter, Facebook, Viadeo, Goodreads, Allocine… et 123people. Alors là, j’ai cru qu’il y avait un bug… sauf qu’il y a l’ancienne photo de mon profil Facebook sur cette page (youpi, je suis une people… LOL) Tout ça pour dire, faites cet exercice et soit vous aurez peur, soit vous rigolerez. LOL En tout cas, vous êtes tous «googléisés».

Le roman est bizarrement construit : il alterne entre la narration à la première personne, les passages «communication instantanée» (que ce soit via Facebook ou sms), les statuts Facebook, les messages Twitter et les dialogues style pièce de théâtre. Et le questionnaire auquel répond l’héroïne se trouve à la fin du roman, ce qui fait que quand elle y répond, le lecteur doit garder la page des questions sous la main pour les lire avant de voir les réponses. Je sais, ça fait beaucoup (et c’est très original, avouez-le !) mais on s’y habitue super vite et on est tellement embarqué dans l’histoire que, finalement, c’est secondaire, en tout cas pour moi.

Parce que ce livre fera partie de mon top de l’année 2012. Il était génial. Il y avait beaucoup d’humour, beaucoup d’émotion. J’ai adoré ce couple qui s’était perdu de vue et essaie tant bien que mal, malgré le quotidien, malgré les interférences de toutes sortes, de se retrouver. Je pense que tous les couples pourraient s’identifier à Alice et William Buckle. L’histoire pourrait être improbable mais… Ce livre fait réfléchir sur le couple, la part de responsabilité de chacun dans sa réussite ou son échec. Il fait réfléchir sur les relations qu’on entretient avec les gens, que ce soit IRL (in real life) ou de manière virtuelle.

J’aurais juste préféré avoir un peu plus de gros plans sur le héros, mais bizarrement je ne vois pas comment ça aurait pu être possible. Je sais, c’est contradictoire.

J’ai lu ce livre de 492 pages en un jour, c’est déjà assez parlant, non ? En tout cas, je vous conseille vraiment de lire cet excellent roman, très romantique.

>> Version Papier sur Amazon



Petits arrangements avec le mariage
Moni Mohsin
Fleuve Noir
Date de parution : 12-04-2012


Hier, c'était l'anniversaire de mon cousin Jonkers. Il fêtait ses 37 ans. Jonkers est le seul et unique enfant de ma tante Pussy, son soleil, son oxygène. Tant qu'on est dans l'arbre de ma famille, j'en profite pour vous situer également tante Pussy : c'est la cousine de maman, côté branches maternelles - leurs mères étaient soeurs. Si je voulais faire étalage de ma culture, je dirais que Jonkers est donc mon cousin à la mode bretonne. Mais il est aussi le fils d'oncle Kaubab, qui est par conséquent le mari de tante Pussy. Autant que tout soit lipide d'emblée, non ? Les histoires de famille, c'est toujours compliqué.
Haan, où en étais-je ? Ah, oui - l'anniversaire de Jonkers. Donc, tante Pussy nous a tous invités - maman, moi, elle, et Jonkers, naturellement - à dîner chez Cuckoo, un restaurant de la vieille ville, à deux pas de la mosquée Badshahi. J'aime bien Cuckoo ; tout le monde trouve ce restaurant génial. Et les étrangers l'adorent, on s'en doute. Ou du moins l'adoraient, avant que la mode des attentats-suicides n'arrive à Lahore. Mais c'est tout de même un peu assommant que Cuckoo se trouve dans la vieille ville - un quartier de vieux immeubles croulants qui empeste les cabinets. La bonne nouvelle, cependant, c'est que toutes les prostituées ont déserté le Diamond Market voisin pour emménager dans un nouveau quartier très en vue, Defence Housing Society, dans des petits kothis tout flambants aux frais de leurs protecteurs, des politiciens ou de riches propriétaires terriens. Plus aucun risque, donc, Dieu merci, de tomber par hasard sur des personnages douteux. Sauf en cas de kamikaze explosif, évidemment. Ceux-là, on peut les croiser n'importe où, grâce à l'armée qui a transformé le Pakistan en petit paradis pour les djihadistes.
Autre détail un peu assommant : les cinquante-cinq mille marches à gravir pour dîner sur le toit-terrasse de Cuckoo. Certes, le panorama est époustouflant : de là, on a une vue imprenable sur le patio de la mosquée. Mais c'était impossible ce soir-là, il y avait trop de braillard. Lahore n'a que trois défauts : la circulation, les terroristes et le braillard. À part ça, c'est une ville tout simplement géniale.
Bref, tante Pussy avait également invité Janoo - mon mari -, mais ce soir-là, il se trouvait à Sharkpur, son assommant village natal. Bon, d'accord, je devrais sans doute dire notre village, puisque je suis sa femme, et que ce qui est à lui est à nous, mais Dieu merci, je ne suis pas née dans ce trou, et ça fait trois ans que je n'y ai plus mis les pieds. Janoo, lui, y passe la moitié de son temps, à fumer ses champs et bichonner ses vergers de manguiers, d'orangers et de pamplemoussiers. Mais moi, pour dépenser l'argent que rapportent les champs, c'est évident que je suis bien mieux à Lahore, puisque c'est là que sont les boutiques. Tante Pussy avait aussi invité mon bébé, Kulchoo, mais il avait préféré rester à la maison pour lire - Facebook, je crois. Un vrai petit rat de bibliothèque, mon fils chéri.


L'avis de Jojo : Quelle déception, je m'attendais avec le titre et le résumé accrocheur à une version de Bridget Jones en marieuse, mais pas du tout...

Le livre est écrit à la première personne du singulier, ce qui fait que j'ai eu du mal à rentrer dedans.

Il y a trop de personnages différents, on se perd un peu dans tous ces prénoms.

La narratrice est égocentrique, dépensière, superficielle, enfin bref ce n'est pas un livre que j'ai apprécié, mais comme je suis difficile en ce moment, je vous laisse vous faire un avis par vous même…

>> Version Papier sur Amazon
>> Version Ebook



Demain j'arrête !
Gilles Legardinier
Fleuve Noir
Date de parution : 10-11-2011


Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu, obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…

Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?

>> Version Papier sur Amazon
>> Version Ebook



Nos (pires) meilleures vacances à Las Vegas
Agathe Colombier Hochberg
Fleuve Noir
Date de parution : 14-06-2012


Depuis trois ans, Géraldine et sa famille recomposée passent les grandes vacances ensemble. De préférence chez Yannis, le plus fou des Grecs que la terre ait porté. Mais à un mois du départ, changement de cap, toute la troupe s'envole pour Vegas où la sœur de Géraldine a décidé d'épouser son amoureux. Le programme est simple : une fois sur place, Géraldine aidera sa sœur à préparer la noce pendant que les hommes partiront visiter les grands parcs avec les enfants...

Mais Géraldine a oublié un léger détail: si dans la vie, tout lui réussit, les vacances sont pour elle synonymes de catastrophe annoncée. Au bout de quelques heures, les garçons perdent la petite dernière dans le Grand Canyon. Du côté des filles, ce n'est pas mieux depuis que ces dames se laissent entraîner dans des parties de poker endiablées et légèrement addictives... Entre courses poursuites, anniversaire en plein désert, invités surprise au mariage costumé, soirées aux tables de jeux, et grand concert de Céline Dion à ne surtout pas rater pour certains (à fuir pour d'autres), les vacances de Géraldine risquent de ne pas être de tout repos ! Mais ne dit-on pas que les vacances (et les mariages) ratés sont souvent les meilleurs ?


L'avis de Agnès : Ben j’ai pas aimé non plus… Dans le genre narration qui dérange, là nous avons droit à une histoire racontée au présent. Le résultat n’est pas très probant. Ca donne certes un petit côté dynamique, mais aussi plutôt superficiel. Il paraît que l’auteur est scénariste… eh bien c’est exactement ça… ce roman ressemble au premier jet d’un scénario, où tous les rebondissements seraient jetés rapidement sur papier.

Ce qui m’amène à mon second problème : quel manque d’originalité dans tout ça. On ne sent pas vraiment de recherche pour pondre une intrigue un peu soignée. Tous les premiers clichés qui viennent à l’esprit sont là : le voyage en avion c’est long, Las Vegas c’est grand, les hôtels sont gigantesques, il y a plein de monde, les décors sont kitsch, les américains mangent beaucoup. Non, sans déconner ? Et la pluie ça mouille ???

Il se trouve que je me suis moi-même mariée à Las Vegas (pas dans la chapelle avec Elvis, non, non… lol) et que je connais les différents endroits évoqués. L’approche grosse farce de l’auteur m’a juste fait grincer des dents, parce qu’au final ça faisait très «Bidochon débarque en Amérique, et à sa grande surprise il n’y a pas de camembert… sont cons ces ricains». Je n’ai pas ri une seule fois, j’avais juste envie de leur coller des tartes devant leur comportement de pires-touristes-de-la-terre.

Côté positif ça se lit très bien, le rythme est enlevé, on n’a pas l’impression de se traîner lamentablement. Si seulement les rebondissements étaient un tout petit peu moins téléphonés. Et les personnages un tout petit peu plus sympathiques…

>> Version Papier sur Amazon
>> Version Ebook





Bonne lecture @ tous !



Soap-Passion.com

À lire AUSSI sur

Soap

-

Passion

Envie de commenter ?

Pour commenter, connectez-vous à Soap-Passion : Tous les Membres peuvent commenter ici !

S'inscrire à la newsletter

Pour recevoir le programme de la semaine chaque dimanche.

Soap-Passion sans pub

Dernières news

Soap-Passion a besoin de la publicité pour vivre, laissez-la au moins s'afficher!

Merci de désactiver votre bloqueur de publicités puis de mettre la page à jour afin de faire disparaitre cet avertissement.

D'avance merci !