Amour, Gloire et Beauté – Top Models aux USA : Le bilan 2019

Publié par Philémon
le 4 janvier 2020 à 08:00

Publicité
L’année 2019 de Amour, Gloire et Beauté / Top Models (The Bold & The Beautiful) aux USA aura principalement été marquée par une seule storyline et ses extensions : L’enlèvement de Beth par Reese Buckingham (Wayne Brady), puis le retour d’une nouvelle version de Thomas Forrester, sous les traits de Matthew Atkinson, n’ayant qu’un lointain rapport avec sa précédente incarnation assurée par Pierson Fodé.

Côté casting, on a assisté, avec le départ de Xander (Adain Bradley) à la disparition complète de la famille Avant, déjà bien entamée en 2018. Thorne Forrester a également quitté la scène en même temps que son interprète, Ingo Rademacher, qui n’a pas souhaité renouveler son contrat avec la famille Bell. Mais la série a également accueilli trois nouveaux personnages d’importance : Les Fulton, mère et fille, et Douglas Forrester (Henry Joseph Samiri), passé du statut de bébé à celui d’enfant au centre de toutes les attentions…

La « mort » de Beth

L’échange de bébés reste un ressort classique des soap-operas, qui permet d’incorporer aux scénarios des scènes de retrouvailles émouvantes et des séparations déchirantes. De ce côté-là, les fans ont été servis cette année. Le parti-pris des scénaristes de rendre le spectateur témoin de tous les actes des uns et des autres supprime quasiment tout suspense, mais permet d’accroître la tension. On sait ce qui va finalement se produire et on souffre par avance pour les personnages concernés, mais le seul véritable enjeu est de savoir quand et comment cela se produira. On voit Hope (Annika Noelle) souffrir mais on sait qu’elle sera finalement heureuse. On voit Steffy (Jacqueline MacInnes Wood) heureuse en sachant qu’elle va vivre tôt ou tard un moment terrible…

Il a fallu sept mois pour que Hope apprenne la vérité grâce à « l’enquête » de Liam (Scott Clifton) et au courage d’un enfant de cinq ans : Douglas (Henry Joseph Samiri). Le secret n’a pu tenir si longtemps que grâce à l’intervention d’un personnage, complètement redéfini pour la énième fois : Thomas Forrester

Le nouveau Thomas et son obsession pour Hope

Le retour de Thomas en mars 2019 était une excellente nouvelle, et le choix de Matthew Atkinson pour le rôle s’est avéré judicieux car cet acteur expérimenté a aussitôt investi le personnage. La production a fait le choix d’en faire le « méchant » principal de la saison, car il n’a jamais été question que Wayne Brady, qui jouait avec brio le lamentable Docteur Reese Buckingham, reste à long terme dans la série. Pour arriver à cela, il a tout d’abord fallu tirer un trait sur Caroline Spencer (Linsey Godfrey), en tuant tout simplement le personnage hors écran. Puis on a déduit du passé parfois instable de Thomas, un comportement au présent flirtant dangereusement avec une véritable psychopathie. Pour ceux qui prennent les scenarios de soap comme ils viennent, c’est acceptable. Pour ceux qui sont attachés à l’histoire de la série et à sa cohérence, c’est un peu plus difficile à croire. Par ailleurs, l’obsession soudaine de Thomas pour Hope, alors que leur passé commun se limite à un flirt et à une demande en mariage que personne n’a jamais prise au sérieux, est un peu difficile à croire …

Quoi qu’il en soit, Matthew Atkinson incarne avec conviction ce Thomas d’un nouveau genre, froid, calculateur, menteur et presque aussi insensible que torturé. Ses manipulations en tout genre ont permis que Hope et Liam ne puissent pas s’installer confortablement dans leur bonheur tout neuf après avoir récupéré Beth

Hope et son obsession pour Douglas

Le comportement parfois erratique de Hope est probablement le maillon faible de cette année 2019 dans Amour, Gloire et Beauté / Top Models. Le retour à Los Angeles de Douglas, désormais orphelin de mère et doté d’un père instable et n’hésitant pas à le manipuler, est l’élément perturbateur qui permet de faire « durer le plaisir » après la révélation de la vérité sur Beth. Hope est en effet tombée sous le charme de ce garçon de cinq ans, aussi gentil qu’intelligent. Elle estime donc que son devoir est de remplacer sa mère disparue, Caroline. Thomas va se servir de ce puissant instinct maternel pour manipuler Hope, au point de la convaincre d’annuler son mariage avec Liam, qu’elle aime, pour l’épouser alors qu’elle affirme n’avoir ni sentiments, ni désir pour lui ! Là, ils sont peut-être allés un peu loin…

De même, la naïveté actuelle de Hope face aux initiatives de Thomas pour renouer avec elle, en dépit de sa culpabilité assumée dans « l’affaire Beth », finit par agacer un peu.

Les nouveaux…

Trois petits nouveaux viennent apporter un peu de sang frais au casting de Amour, Gloire et Beauté / Top Models. Denise Richards qui interprète Shauna Fulton est une actrice au palmarès considérable. Elle le confirme en étant excellente dans le rôle de cette mère célibataire, cherchant avant tout à protéger l’avenir de sa fille en toute circonstance. Je trouve son amitié passée avec Quinn (Rena Sofer) est tout à fait crédible. C’est une belle trouvaille à mettre au crédit de la production, reste à nous en dévoiler un peu plus sur ce qui a poussé jadis Quinn à fuir Las Vegas avec son fils. Sa relation naissante avec Ridge Forrester (Thorsten Kaye) est aussi riche de promesses.

Florence est également très bien interprétée par Katrina Bowden et là encore, son passé commun avec Wyatt Spencer (Darin Brooks) est tout à fait crédible. Par contre, la définition du personnage mènera à une impasse si elle n’évolue pas. Flo est un peu lâche et plutôt passive face aux événements, elle prend peu d’initiatives et subit plus ou moins tout ce qui lui arrive. Je pense qu’elle aura besoin qu’on lui injecte une bonne dose de caractère pour qu’elle dure dans la série.

Enfin Douglas : Henry Joseph Samiri, le jeune acteur qui lui donne vie, est tout simplement impressionnant ! On ne peut jamais prédire quelle sera la carrière d’un comédien aussi jeune, mais son talent ne fait aucun doute. Douglas est le point de rassemblement de tous les personnages, celui qui les oblige à se parler même s’ils sont en conflit, il est donc indispensable. Il faut également souligner le fait que les dialogues écrits pour lui sont intelligents, ce qui nous change des clichés que les scénaristes font le plus souvent égrener aux enfants… (Voir R.J Forrester ou Will Spencer)


Les deux tiers du casting en mode veille !

Amour, Gloire et Beauté / Top Models s’est donc concentré cette année presque exclusivement sur Hope et sur Thomas, mais en filigrane, il y a la lente mais inexorable dissolution du couple Brooke – Ridge. L’obstination de Brooke (Katherine Kelly Lang) à défendre sa fille en toute circonstance, même quand elle a tort, et l’aveuglement de Ridge (Thorsten Kaye) face à l’état mental de son fils, crée entre eux un dialogue de sourds permanent. Ils sont aujourd’hui divorcés sans l’être vraiment, et passent leurs journées à se dire qu’ils s’aiment et se manquent… Tout cela paraît bien usé.

Au centre de la storyline principale jusqu’au mois d’août, Steffy reste à l’arrière plan depuis la révélation de la véritable identité de Beth. Et ce n’est pas cette compétition organisée en dernière minute entre sa collection et celle de Hope qui change grand-chose. La présence en pointillé de Steffy nous rappelle en permanence l’absence de sa mère, Taylor Hayes (Hunter Tylo). Je suis convaincu qu’un retour de Taylor est indispensable à la série et qu’il passe par un recast du personnage, mais bon, c’est juste mon opinion…

Liam joue son rôle de courroie de transmission, cherchant perpétuellement à ménager la chèvre et le choux… Mais il se murmure qu’il pourrait reprendre le contrôle de sa vie cette année, lassé par les atermoiements de Hope vis à vis de Thomas. C’est tout ce qu’on lui souhaite !

Les autres, tous les autres, sont en mode veille. Katie (Heather Tom) a eu droit à un peu d‘attention lors de sa greffe de rein, prétexte à rendre à Flo une certaine respectabilité après son gros mensonge. Donna (Jennifer Gareis), Pam (Alley Mills), Eric (John McCook), Quinn, Wyatt, Sally (Courtney Hope), Bill (Don Diamont) etc. ne sont présents que pour meubler. Il n’est à mon avis pas souhaitable que cette situation perdure trop longtemps.

La vie professionnelle

Du point de vue « boulot » et « business », c’est le calme plat ! Il ne s’est tout simplement RIEN passé en 2019 ! Rien chez Forrester Creations, qui n’a plus de concurrence, rien chez Spencer Publications, et aucune interaction entre les deux entreprises… Espérons que 2020 sera l’occasion d’un retour de la « vraie vie » dans Amour, Gloire et Beauté / Top Models. Un retour de la mode et des conflits de management au sein des sociétés contrôlées par les Spencer et Forrester, car il s’agit du terreau sur lequel « pousse » tout ce qui peut arriver à nos personnages préférés. C’est en quelque sorte le nerf de la guerre, ce qui permet aux uns et aux autres d’avoir assez d’argent pour passer des semaines entières à gérer des problèmes de famille et d’amour !

Longue vie à The Bold & The Beautiful, et bonne saison 2020 à tous !

Philémon
Soap-Passion.com

Les commentaires

Publicité

Membre depuis 16 ans
9459 commentaires

Le 7 janvier 2020 à 00:11
Contrairement à certain(e)s, pour l'année 2020 je ne souhaite pas un rescast pour Taylor Hunter Tylo que j'aime bien! Et j'espère que cela n'arrivera pas... Vrai aussi qu'on est rester trop longtemps...

Membre depuis 8 ans
1703 commentaires

Le 6 janvier 2020 à 01:30
L’historique Beth a trop traîné en longueur. On est tellement tanné d’attendre le dénouement que cela est devenu ennuyeux. Un recast de Taylor serait bienvenue. Venir faire ombrage à Brooke qui a toujours...

Membre depuis 10 ans
877 commentaires

Le 5 janvier 2020 à 21:24
Il faudrait mettre un peu d'autres personnes au devant de la scène. Les feux y arrivent bien, Bell pourrait demander à être aider et écouter un peu plus les fans. On ne peut pas contenter tout le monde,...

Membre depuis 10 ans
27 commentaires

Le 5 janvier 2020 à 12:32
Merci pour ce bilan qui reflète vraiment la réalité de la série aux USA. Comme cela a été souligné, trop d'acteurs ont été mis de côté, et beaucoup de choses dans les scénarii finissent par lasser les...

Membre depuis 5 ans
176 commentaires

Le 5 janvier 2020 à 10:33
Bonjour et bonne année à toutes et à tous ! Voilà un excellent résumé de cette année 2019 pour B&B. Analyse très pertinente. Trop de Hope. Super recast de Thomas mais incohérent avec les versions précédentes....

Membre depuis 9 ans
731 commentaires

Le 5 janvier 2020 à 01:43
Merci Philémon pour cet article. Grand fan d'AGB depuis plus de 15 ans désormais, je tache de rester positif dans mes analyses. J'aime toujours autant ce soap y compris en 2019. La chance est avec moi,...

Membre depuis 15 ans
798 commentaires

Le 4 janvier 2020 à 10:39
On peut certainement trouver à redire à B&B cette année : un seul scénario ou quasiment, qui a mis à l'écart une bonne partie des acteurs, et notamment Courtney Hope (Sally), qui mériterait largement...

À lire sur Soap-passion

Publicité